dimanche 2 septembre 2012

L'ENNEMI INTERNE DU CHRÉTIEN 2


2. la victoire
L’apôtre Paul cherche à expliquer  la fondation d’une vie victorieuse. Il  la compare à la relation du mariage.  Voici  l’idée  par ses  propres  paroles : ‘’Ignorez- vous  frères, -- car je parle à des gens qui connaissent la loi, -- que la loi exerce son pouvoir sur l’homme seulement aussi longtemps qu’il vit ? Ainsi, une femme mariée doit demeurée mariée  à son mari tant qu’il est vivant; mais si son mari meurt, elle est dégagée de la loi du mariage. 
   “Si elle devient la femme d’un autre homme alors que son mari est encore vivant, elle sera appelée adultère; mais si le mari meurt, elle est affranchie de la loi, de sorte qu’elle n’est point adultère en devenant la femme d’un autre. Si elle épouse un autre homme après la mort de son mari, elle n’est pas coupable d’adultère.
   “De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi. Vous pouvez être maintenant mariés à un autre, Christ, qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu’’ (Rom. 7 :1-4-- paraphrase).


aNotre "premier mari’’. Dans l’exemple de Paul, trouvé ci-dessous, la personne qui n’est pas convertie est comme une femme mariée à un mari cruel.
   Ce mari cruel est la loi donnée à moïse — une loi qui condamne. A l’époque de l’Ancien Testament, celui qui violais la loi de Moïse pouvait être lapidé – mis à mort. La loi nous condamnait à cause du péché mais elle ne nous accordait aucune puissance pour vivre une vie sainte.
   L’apôtre Paul déclara que quand la loi disait : “tu ne convoiteras point …’’, il voulait seulement convoiter encore plus. Le  commandement ne le libérait pas de la convoitise mais, au contraire, le portait à convoiter davantage.
   Avez-vous jamais vu une enseigne qui dit : “ PEINTURE FRAÎCHE — NE TOUCHEZ PAS!’’ Que font la majorité des gens quand ils voient cette enseigne? Vous avez raison. Ils prennent leur doigt et touche la peinture pour vérifier si c’est vraiment de la peinture fraîche.   Le commandement “tu ne toucheras pas’’ produit une réaction inverse à ce qu’il ordonne.
   Telle est notre vieille nature. Elle veut toujours faire ce qu’on nous ordonne de ne pas faire. La loi ne fait que renforcé et amplifier cette tendance.
   Notre mariage à la loi (les commandements), qui a accentué notre nature pécheresse, doit être modifié si nous désirons être des chrétiens  victorieux. Autrement, nous violerons les commandements de Dieu (une chose  que nous  ne voulons pas faire si nous sommes des chrétiens) 
    
b. Notre nouveau mari. Paul explique (dans les versets précédents) la manière dont la femme peut être libérée  du mariage à son mari (la loi). Elle est libre si le mari meurt. C’est seulement  alors que la femme est libérée de ce mariage.
    Donc, notre premier mari est une image (Métaphore) de notre "vieil homme'' ou de notre nature pécheresse, qui est poussée à pécher par la loi (les commandements de Dieu  donnés à Moise). Comment pouvons nous être libérés de ce mari (la loi et sa puissance sur notre vieil homme)?
    Paul donne la réponse dans le septième chapitre de sa lettre aux romains. Notre “vieil homme“ (mari) était crucifié avec Christ . Notre vieil homme était cloué sur la croix avec  Christ , et il est mort avec lui. Nous sommes alors libres de ce mari (notre vieil nature pécheresse et la loi) pour épouser quelqu’un d’autre : Christ
1) Crucifié avec Christ. Je désire vous raconter une histoire pour vous aider à mieux comprendre comment nous avons été crucifiés avec  Christ . Un de mes amis demandait à   Jésus  (par la prière) de lui montrer  comment il  était crucifié avec Christ. Comme réponse à sa prière, le Seigneur lui donna une vision. Dans sa vision, mon ami voyait Jésus mourir sur la croix. La vision alors changea et le corps de Jésus sur la croix  devint comme transparent ou comme du verre. Mon ami vit ensuite son propre corps dans celui de Jésus. Jésus lui parla et dit : " Tu  étais en moi quand j’ai été crucifié ; donc, tu as été crucifié avec moi.’’ Mon ami était capable de comprendre maintenant. Oui, j’ai été crucifié avec Christ.
Il faut comprendre que Dieu le père m’a choisi ‘’en Christ’’ avant la fondation du monde (Éphésiens1 :4). Le père regarda dans l’avenir, dimanche soir le 12 octobre 1947, et vit que Ralph Mahomet se repentirait se soir –là et qu’il recevrait Jésus comme son seigneur et sauveur. En voyant ceci grâce à Sa préscience ou connaissance divine, le père dit : “Ralph ne peut pas vivre dans la victoire à moins que je ne crucifie (metre a mort )cette vieil nature pécheresse  avec laquelle il viendra au monde.“ Il se tourna vers Jésus  (la seconde personne de la trinité), et dit :“  Jésus quand tu iras dans le monde pour mourir sur la croix, je vais placer Ralph Mahonet en toi, parce qu’il va croire en toi “. Jésus  accepta malgré sa peine. Il était peiné parce que pour pouvoir accomplir ceci, lui qui n’avait jamais connu de péché, la désobéissance et la rébellion,devrait devenir comme Ralph et prendre la nature pécheresse de Ralph en lui-même . Bien que cette action causerait à Jésus de très grandes douleurs et une terrible agonie, il m'aima suffisamment pour accepter de le faire. Il ne paya pas seulement le prix du châtiment de mon péché en mourant, mais il m’a aussi délivré de l’habitude du péché, de sa force et de son contrôle dans ma vie en me laissant mourir en lui.
2) Libre d’épouser. Ainsi, ma vieille nature pécheresse et son désir  de désobéir à la loi de DIEU est morte a la croix. C’est parce que mon“ vieil homme“  est mort que je suis libre d’épouser,  marié à Jésus--d’être placé sous Son contrôle et Son autorité. Grâce à cette relation ou communion, Christ m’accordera la puissance du Saint-Esprit et mon désir n’est pas seulement d’obéir aux lois de Dieu mais je le ferai ! Le Saint-Esprit me donnera la puissance d’OBEIR.
   Nous qui avons cru en Jésus, nous ne sommes plus mariés à notre “ vieil homme“ ou à la nature adamique (la nature que nous avons reçue de notre ancêtre Adam), mais nous sommes maries à Jésus-Christ. Il est devenu notre nouveau mari et nous sommes Son épouse. Nous partageons maintenant Sa vie et Sa nature. Il est notre Maître; nous ne sommes plus sous le contrôle de notre “vieil homme“. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire