mardi 1 septembre 2009

Prenez toutes les armes de Dieu

Voici la vraie marque d'un apôtre: Quand toutes les autres personnes autour de lui sont tombées, il est encore sur ses pieds.
Paul était un tel homme. C'est la raison pour laquelle ses paroles sont si puissantes:"Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde des ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu..." (Ep. 6:12,13).
Dieu nous a donnés les armes et la protection dont nous avons besoin pour combattre le combat spirituel. "C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour..."(Ep. 6:13).
Paul vivait, prêchait et établissait des églises dans les villes de l'Empire Romain, qui était très méchant, inique et impur. L'adoration des idoles menait à l'immoralité et à des péchés sexuels de toute sortes. Les hommes étaient incités par leurs désirs pour la puissance, le plaisir et le gain.
L'esprit et le corps étaient importants pour les Grecs, mais l'âme de l'homme recevait très peu de considération. La pensée du jour ne donnait aucune attention à la crainte de Dieu et elle était toujours contre Lui.
Les hommes s'étaient tous abandonnés aux puissances démoniaques et à une influence inique dans un monde pécheur.

1. La pensée: Le champ de la bataille spirituelle

"...afin de pouvoir résister dans le mauvais jour...revêtez la cuirasse de la justice...prenez par-dessus tout cela le boucler de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; prenez aussi le casque du salut..." (Ep. 6:13-17).
Trois importantes armes sont " la cuirasse de la justice, le casque du salut et le bouclier de la foi". Ces trois choses nous aideront à protéger notre pensée et nos émotions.

°La pensée est le champ de bataille pour le bien et le mal. C'est la porte par laquelle la déception et la révélation peuvent entrer dans nos vies. Si nous ne prenons pas toutes les armes de Dieu nous ne pourrons pas tenir ferme contre les ruses du diable (Ep. 6:11).
Nous ne sommes pas sans défense contre les mensonges et les déceptions de l'ennemi.
Le" casque du salut"est pour la protection de nos pensées contre de telles attaques.
La " cuirasse de la justice" et le "bouclier de la foi" doivent nous protéger contre les traits enflammés de Satan, qu'il peut mettre dans nos pensées. Le diable va essayer de lancer ses traits enflammés du doute, de la crainte, de l'orgueil, de l'envie et d'autres pensées iniques dans nos pensées.
Les "traits enflammés" employés dans les combats à l'époque où ces versets ont été écrits étaient des flèches dont la pointe était en feu. Ces flèches étaient lancées par dessus les murailles de la ville. Les toits de paille s'enflammaient rapidement et bientôt toute la ville brûlait.

a. Les pensées: Des traits enflammés de Satan. Un de mes bons chrétiens traversait un dur combat spirituel avec des pensées impures. Il aimit beaucoup le Seigneur et il voulait vraiment marcher dans la droiture. C'est souvent ce genre de personnes qui ont de tels problèmes.
Satan n'est pas fou; il va diriger ses traits enflammés vers ceux qui tiennent le sceptre de la justice. Ce sont eux qui menacent son royaume.
Un jour, pendant que cet ami jeûnait et priait concernant son problème, le Seigneur lui a révélé ce qui se passait. Le diable lui donnait des pensées impures et ensuite il l'accusait pour avoir de telles pensées.
Le diable envoyait une flèche enflammée (une pensée impure) dans son esprit, espérant que mon ami accepterait la pensée et attiserait ainsi un incendie de pensées iniques et impures. (Nous pouvons faire ceci en développant l'idée par notre imagination-où nous donnons une image à nos pensées.
Mon ami a réfusé de faire ceci; donc, Satan lui a envoyé une seconde flèche enflammée, celle de la cupabilité, de la condamnation et de l'accusation. La flèche enflammée de la condamnation (celle qui vous porte à vous sentir coupable et découragé) n'est pas facile à éteindre parce que nous croyons bien la mériter.
Le Seigneur a montré à mon ami qu'il n'était pas à blâmer pour les flèches envoyées par le diable, mais il était responsable de ce qu'il faisait avec elles. Il ne devait pas garder ces pensées ou les développer, ni accepter la condamnation qui suivait. Faire cela affaiblirait ou détruirait sa vie spirituelle.

b. Notre défense contre les traits enflamés. Le Seigneur lui a ensuite montré les moyens de défenses réprésentés par le casque du salut, le bouclier de la foi et l'épée de l'Esprit.
Par la foi, il pouvait rapidement apporter la présence de Jésus dans le combat."Seigneur, Vous avez aussi vu cette pensée, n'est-ce pas? Nous n'allons pas lui permettre de grandir! Satan, nous te chassons d'ici."
Ceci causera une fin soudaine au combat. Nous ne devons pas succomber à la tentation ni nous placer sous la condamnation. Nous n'allons pas accorder du temps à la pensée et nous ne sentirons pas coupable à cause du trait enflammé. Ainsi, nous pouvons continuer à élever le "sceptre de la droiture"- l'autorité spirituelle dans la prière.

2. Jésus est notre exemple

Nous pouvons observer ces mêmes principes dans les tentations de Jésus. Il a été tenté et éprouvé des mêmes manières que nous le sommes -mais sans péché (Hé. 4:15).
Nous pouvons apprendre plusieurs leçons en étudiant Ses tentations. Regardons cette histoire ensemble. Jésus avait été conduit dans le desert par l'Esprit. Le desert était un lieu aride dans le pays de Juda. Il n'avait pas mangé pendant quarante jours. A la fin de ce jeûne, Il rencontra le diable face à face. Il était tenté trois fois pour désobeir à la parole et à la volonté de Son Père céleste.

a. Quelle était la puissance de Jésus? Puisqu'Il était humain, Jésus devait compter sur les mêmes ressources que nous avons pour vaincre le monde, la chair et le diable. Il n'a pas placé Sa confiance dans la puissance de Sa nature divine, mais Il a compté sur:

1) la puissance de l'Esprit de Dieu, et
2) la puissance de la Parole de Dieu.

Il a remporté une grande victoire chaque fois! Jésus avait probablement raconté toute l'histoire à Ses disciples. Il voulait qu'ils sachent comment vaicre le diable et Il désire la même chose pour nous.

b. Jésus a gagné contre la parole.

Nous ne savons pas si les tentations sont venues sous forme de paroles ou de pensées. Ce n'est pas important parce que chaque tentation était un essai de Satan pour atteindre la pensée de Jésus.
Les paroles étaient réelles; les tentations étaient réelles; le diable était réel. Chaque attaque puissante a été affrontée par Jésus avec trois petits, mais très puissants mots:" Il est écrit..." Jésus a remporté la victoire avec la parole - l'épée de l'Esprit. Nous pouvons avoir les mêmes resultats.
Jésus a commencé à étudier la Parole de Dieu quand Il était un jeune garçon. Je suis certain que le Saint-Esprit l'a aidé à serrer " cette parole dans son coeur..."( Ps. 119:11). La Parole l'aiderait à obéir à la volonté de Son Père. Quand Il était âgé de douze ans, des docteurs hébreux dans le temple étaient émerveillés par Sa sagesse dans la Parole (Lu. 2:46,47).
Plus tard, Il se servait encore de la Parole de Dieu pour parler avec autorité et puissance. Les gens étaient émerveillés et ils L'écoutaient attentivement. C'était la Parole de Dieu, avec la puissance de l'Esprit, qui portaient les démons à trembler et à s'enfuir (Lu. 4:32-36).
Nous devons cacher la Parole de Dieu dans nos coeurs et dans nos esprits. Elle devient une puissance divine qui nous permettra de résister aux attaques des puissances des ténèbres. Nous devons apprendre cette leçon importante de la vie de notre Seigneur sur la terre.

3.La Parole de Dieu: Notre épée spirituelle

Il y a quelques années, j'ai eu le privilège d'étudier sous le ministère d'un cher vieil ami dans le Seigneur. Son père avait encouragé mon ami âgé d'apprendre par coeur des portions de la Parole de Dieu quand il était enfant.
A l'âge de douze ans, il avait mémorisé toutes les épîtres de Paul. A l'âge de vingt ans, il avat mémorisé tout le Nouveau Testament. A quarante ans, plusieurs parties de l'Ancien Testament.Il a accompli cela en apprenant par coeur cinq versets par jour. Dans un an, ceci s'additionne à plus de 1.800 versets. Le plus long livre du Nouveau Testament est Luc . Il comporte 1.151 versets. Le Nouveau Testament contient 7.567 versets; l'Ancien Testament en a 22.485.
Ce frère âgé a joué un rôle important dans ma vie. Il était un de mes professeurs à l'institut d'entraînement missionnaire où j'ai étudié. Comme vous pouvez déduire, nous étions obligés d'apprendre par coeur des sections des Saintes Ecritures.
Après une courte année, j'ai découvert que j'avais appris par coeur de longues sections du Nouveau Testament. Le Saint-Esprit pouvait retirer plusieurs vérités d'un tel reservoir de versets quand je devais affronter l'ennemi. C'est une puissante défense contre les attaques de Satan.
Jésus nous dit dans Jean 14:26: " Mais le consolateur, l'Esprit Saint... vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit."

a. Apprendre par coeur la Parole. Le Saint-Esprit peut seulement nous aider à nous rappeler ce que avons lu dans la Bible ou les portions que nous avons apprises par coeur. Il ne peut pas nous aider à nous rappeler d'une chose que nous n'avons jamais apprise. Cette vérité devrait nous porter à apprendre par coeur la Parole de Dieu.
Je me rends compte maintenant que la pensée d'apprendre de si grandes portions des Ecritures peut nous décourager au début. Si la tâche semble trop énorme, on peut toujours commencer en lisant la Bible entière chaque année.
Il faut lire seulement cinq chapitres par jour. Vous pouvez même lire le Nouveau Testament plus rapidement. Plus nous lisons, plus nos pensées retiendrons les vérités fondamentales de notre foi. Nous aurons besoin de ces choses quand nous affronterons les tentations du diable. Notre meilleure défense est:"Il est écrit..."

b.Soyons vainqueurs. Un grand nombre de personnes ne sont pas certaines de leur relation avecDieu, même de leur salut. Elles deviennent faibles et instables, des cibles pour les traits enflammés envoyés par le diable, le doute et la crainte.
Donc, mettons fermement sur nos têtes le casque du salut, tenons ferme dans notre main le bouclier de la foi, et prenons avec confiance dans notre autre main l'épée de l'Esprit- la Parole de Dieu.
Nous avons sur nos pieds les souliers de la préparation à prêcher l'évangile de la paix. Nous serons alors stables et sûrs. Nous pouvons affronter les attaques du diable en élevant l'épée de l'Esprit de Dieu, qui est Sa Parole. Avec notre cri de guerre"Il est écrit...", notre ennemi s'arrêtera et s'enfuira. "...résistez au diable et il fuira loin de vous" (Ja. 4:7).
"Ils l'ont vaincu [Satan] à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage [ confession]..." (Ap. 12:11). Nous pouvons être des vainqueurs tout le temps!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire