jeudi 27 août 2009

LA CUIRASSE DE LA JUSTICE

Introduction

"Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable"(Ep.6:11). Quand vous allez prier, vous entrez dans l'arène du combat spirituel. Vous serez attaqué. Vous aurez donc besoin de prendre toutes les armes de Dieu pour vous protétger (l'armure défensive) et l'épée de l'Esprit (Votre armes offensive) pour remporter le combat. (Veuillez lire la section la preparation pour chasser les démons, former les membres de l'équipe, pour les enseignements consernant le revêtement des armes.)

La cuirasse de la justice

Beaucoup de policiers à travers le monde reçoivent un gilet pare-balles. Si le policier est frappé par une balle de petit calibre, le gilet empêche la balle de le blesser ou le tuer.
Dans les siècles passés, la menace provenait des pierres, des lances ou des épées. La cuirasse protégeait le torse du guérrier contre ces choses.
La cuirasse de la justice accomplie la même chose aujourd'hui pour chacun de nous. Elle nous protège dans le combat que nous livrons contre le péché et Satan. La cuirasse de la justice est une partie importante de nos armes spirituelles. Elle protège et couvre notre coeur (nos émotions et nos affections). Ces choses doivent être gardées si nous voulons vaincre les tentations du malin.
Il y a deux concepts de la justice dans le Nouveau Testament. Tous les deux se rapportent à notre cuirasse.

1. Se présenter correctement - La justice imputée

Nous devons être juste devant un Dieu saint. La bonté de son caractère devient nôtre en Jésus-Christ quand nous croyons en lui. C'est un don de sa grâce; la justice est imputée (portée à notre compte) quand nous mettons notre foi en christ comme sauveur et seigneur.
La Bible dit: "Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice; et il fut appelé ami de Dieu" Ja. 2:23). C'est la chose que nous recevons quand nous plaçons tous nos péchés dans un coin et toutes nos bonnes oeuvres dans un autre pour les abandonner et nous tourner vers Jésus.
Quand nous avons confiance seulement dans la grâce de Dieu, nous ne sommes pas seulement pardonnés de nos péchés, mais nous sommes revêtus de la justice de christ.
Dieu nous voit dans son fils comme une personne sans péché parce que Jésus a prit tout nos péchés et Il nous a donné Sa justice. C'est la "justice imputée".

2. Une bonne conduite - La justice transmise

a. Ce que Dieu désire. Romins 6, 7 et 8 dérit une deuxième sorte de justice.
Dieu ne fait pas seulement imputer Sa justice pour nous, mais il transmet en notre être Sa nature juste et droite. Par la puissance de son Saint-Esprit, Dieu désire que nous vivions une vie juste. Nous devons:
1) avoir des intentions justes,
2) avoir des pensées juste,
3) dire des paroles justes, et
4) accomplir des oeuvres justes.

b. Ce que les autres observent en vous. Cette deuxième sorte de justice produit un caractère saint ainsi qu'une conduite pieuse. Nous exprimons la vie de Jésus à travers la nôtre.
C'est une justice très pratique que les personnes très observatrices peuvent voir aussi bien que Dieu. C'est-à-dire:
1) avoir des intentions pures,
2) avoir des attitudes justes,
3) être obeissants à l'autorité,
4) dire la vérité avec amour,
5) être honnêtes dans toutes nos affaires,
6) travailler à notre travail comme si Jésus était notre patron,
7) servir autrui avec joie,
8) et beaucoup plus...!

c. Le Saint-Esprit est la clef. Romains 8 nous dit que la clef pour une vie juste est la puissance du Saint-Esprit. Seul le Saint-Esprit peut accomplir cette chose.
Le standard pour une vie juste est la loi, mais elle ne peut pas nous aider à la vivre. Seul le Saint-Esprit peut le faire.
Cependant, il est un Esprit "saint".

1) vous perdez la protection du Saint-Esprit si vous l'attristez. Quand nous nous abandonnons à des désirs méchants ou aux intentions de la chair, nous attristons le Saint-Esprit.
Sa puissance dans ce domaine de nos vies est "éteinte" ou affaiblie (Ep. 4:30; 1 T. 5:19). Nous n'avons plus la protetion dont nous avons besoin.
En effet, nous avons mis de côté notre "cuirasse de la justice" et nous nous sommes exposés aux attaques du diable. Ce dernier sera certain de nous visiter!

2. une vie juste assure la protection. Il y a une autre protection derrère la cuirasse de la justice (une bonne présentation - une bonne conduite). Si nous ne faisons que ce qui est bien, nous serons saufs. Si nous sommes prudent, consacrés et éthiques dans toutes nos actions, nos paroles et nos pensées, nous juirons de la potection et nous aurons la victoire.
Soyons alors purs, propres et justes devant le seigneur et devant autrui dans toutes nos attitudes et actions.
Nos intentions - les désirs cachés de notre coeur - doivent toujours glorifier Dieu et accomplir Sa volonté.
Ecoutez les paroles de l'apôtre Jean, quand il a écrit a l'église de Sardes:
"Cependant tu as à Sardes quelques hommes qui n'ont pas oublié leurs vêtements; ils marcheront avec moi en vêtements blancs, parce qu'ils en sont dignes.
"Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs; je n'éffacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. Que celui qui à des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises!"(Ap.3:4-6).

3. nous sommes en guerre

Paul termine ses instructions sur le préparation pour la guerre par les paroles suivantes: " faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de prères et de supplications... et priez pour tout les saints" (Ep. 6: 18). Ne soyez pas trompés - le combat spirituel est combattu dans le contexte de la prère.
Le champ de bataille est rempli de morts et de blessés. Des milliers de leaders à travers le monde entier, qui jadis étaient puissants et utiles à l'oeuvre du seigneur, maintenant ne servent à rien.

POURQUOI? L'absence de la cuirasse de la justice.

Ephésien 6 est la grande maîtrise de l'apôtre Paul sur le sujet du COMBAT SPIRITUEL. Lisez les versets suivants tirés du sixième chapitre d'Ephésiens:

Verset 10: "Au reste, fortifiez-vous dans le seigneur, et par sa force toute puissante."
Verset 11: "Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme après avoir tout surmonté."
Verset 13: "C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir surmonté."
Verset 14: "Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice."
Paul écrivait cette description des armes de Dieu pour l'église d'Ephèse. C'était une ville très méchante. Elle était remplie de péchés sexuels qui faisaient partie de l'adoration envers les idoles des citoyens.
C'était un endroit méchant, immoral et impur. Les temples religieux étaient remplis de prostituées et de toutes sortes de vices moraux.
Les tentations pour les chrétiens d'Ephèse pouvaient être trouvées partout à l'entour d'eux. Pour pouvoir survivre dans un tel milieu, vous devez avoir" à vos reins la vérité pour ceinture" et " la cuirasse de la justice" ( Ep. 6:14). Ceci signifie que nous devons avoir nos appétits sexuels et émotionnels sous un contrôle certain.

a. Le don de la grâce de Dieu. Notre "cuirasse de la justice" est un don de Sa grâce. C'est un moyen assuré de défense. Grâce à la protection qu'elle nous offre, nous pouvons entrer dans le territoire de l'ennemi et devenir un brillant témoin pour la gloire de Dieu. Des batailles peuvent être gagnées et des captifs seront libérés. C'est ce qui s'est passé à Ephèse.
Dieu a suscité un témoin chrétien dans cette ville méchante qui a prouvé la puissance des paroles de Paul. Un église puissante a grandi dans cette ville. Certains des plus grandes révélations de Paul ont été adressées aux croyants de cette église.
Il leur a dit qu'ils étaient des fils et des filles de royauté dans la chère famille de Dieu. Ils n'étaient pas seulement morts avec Christ , mais ils avaient été ressuscités avec Lui pour monter à Son trône royal dans le ciel .
Ils ont fait l'expérience de la grâce de Dieu promise dans 1 Samuel 2:8:"De la poussière il retire le pauvre , du fumier il relève l'indigent, pour les faire asseoir avec les grands. Et il leur donne en partage un trône de gloire..."
Cette promesse peut être accomplie même à l'heure de notre découragement et défaite. David, l'auteur de plusieurs Psaumes, a fait une expérience semblable. Il y avait un moment dans sa vie où il avait péché contre Dieu.
Il s'est repenti avec une grande tristesse, et Dieu l'a remis par Sa grâce:" Il m'a retiré de la fosse de destruction, du fond de la boue; et il a dressé mes pieds sur le roc, il a affermi mes pas"

b. La justice est essentielle. Comment l'ennemi réussit-il à s'infiltrer dans la vie d'un leader comme David? c'est une question importante qui mérite une réponse franche.

Conclusion

°L'ennemi vient quand un individu déshonore les lois de Dieu et se souille par le péché. Ainsi, de telles personnes mettent en péril une partie de la justice dans leurs vies.

En ce qui a rapport à la prière, la cuirasse de la justice est très critique. Le roi David a dit:"Si j'avais conçu l'iniquité dans mon coeur le Seigneur ne m'aurait pas exaucé" (Ps. 66:18).

°L'absence de l'iniquité ( la justice) est essentielle pour avoir une vie de prière qui porttera du fruit. L' iniquité assourdit les oreilles de Dieu à nos prières, mais "...la prière fervente du juste a une grande efficace" (Ja.5:16).

°C'est l'absence de la justice dans la leadership qui cause le plus de problèmes que toute autre chose. Il faut comprendre l'importance de porter la cuirasse de la justice avant de pouvoir connaître l'autorité du sceptre de la justice.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire