jeudi 23 février 2012

LES CROYANTS ONT L’AUTORITE SUR LES DEMONS



Le triomphe de Christ sur Satan  à la croix du Calvaire signifie que nous sommes maintenant en charge. Chaque chrétien qui vie sous l’Autorité de Dieu a le droit prendre le commandement de son coin du monde. Il a l’autorité et le droit légal de dire au diable (et à ses démons) où aller et quoi faire. 
1.       L’autorité par la soumission
Il nous est enseigné de résister à l’ennemi et de le regarder s’enfuir. L’apôtre Jacques emploie un terme militaire quand il explique cette vérité dans son épître: “Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au Diable, et il fuira loin de vous’’  (Ja. 4v7) 
Le mot “soumettre’’ signifie un rang inférieur ou venir sous l’Autorité (c'est-à-dire, être entièrement obéissant au Seigneur).
Quand nous sommes soumis à l’autorité de Dieu, son autorité nous est donnée. Sous  cette autorité, nous pouvons demeurer sur nos pieds et résister  au Diable et à ses démons. Quand nous faisons cela il s’enfuit dans la crainte.
Ce principe du gain de l’autorité en ce plaçant sous elle est illustré dans le ministère de Jésus. Un centurion est  venu à Jésus, désirant la guérison pour son serviteur.
Jésus accepta d’aller voir le serviteur et le guérir. Le centurion a répondu : “Seigneur, je ne suis pas digne que tu entre sous mon toi ; mais dis seulement un mot et mon serviteur sera guérit.
“Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j’ai des soldats sous mes ordres ; et je dis à l’un : va ! et il va ; à l’autre ; viens ! et il vient ; et à mon serviteur : fais cela ! et il le fait’’ (Mat.8v5-9).
Le Centurions avait l’autorité parce qu’il était un homme sous l’autorité. Pareillement, quand nous nous soumettons à Dieu, nous nous plaçons sous son autorité. Alors, quand nous résistons au Diable, il s’enfuit.
2.       Le pouvoir et l’autorité
Le pouvoir de Christ et l’autorité du Chrétien est une importante vérité que nous devons bien comprendre. Comme nous l’avons dit au paravent, c’est la clef pour une vie chrétienne victorieuse.
a.       Les personnages : David et Goliath.  Il y a une histoire familière et intéressante dans l’ancien testament qui explique très bien cette idée. C’est l'histoire d'un jeune guerrier appelé David et d’un géant philistin appelé Goliath (S. 17). Les personnages et les armées de cette histoire sont divisés en quatre parties principales : 
1)      David représente ou  est une image de Christ.
2)      L’armée Israélite est une image des croyants dans le corps de Christ.
3)      Goliath représente ou est une image de Satan.
4)      L’armée philistine représente des agents démoniaques de Satan.

b.      L’histoire : David et Goliath. En gardant ces comparaisons  en tête, étudions cette histoire afin de voir les représentations qu’elle nous donne pour notre combat dans le monde spirituel.

1)      Le DEFI. Goliath est venu de l’armée philistine comme un lion rugissant. Que firent les
        enfants de Dieu ? Ils réagirent comme plusieurs chrétiens aujourd’hui quand ils doivent affronter Satan et ses démons. Ils étaient très troublés et remplis de crainte. Donc, ils n’avaient aucune foi pour résister.
Un jeune berger  (Probablement  âgé de quinze ou seize ans) est alors apparu sur la scène. Il s’appelait David. Il connaissait Dieu car il était son bon et fidèle Berger. David était venu apporter de l’eau pour ses frères qui étaient dans l’armée d’Israël.
Récemment il avait été choisi par Dieu pour une mission spéciale. Le Saint prophète Samuel avait oint David avec de l’huile pour  être le prochain roi d’Israël. Alors David est venu visiter le camp Israélite comme “l’oint de Dieu ’’. A ce moment-là, cependant, personne ne savait qu’il serait un jour leur roi.
En voyant Goliath et après l’avoir entendu crier des insultes  aux armées d’Israël, David déclara en colère: “Qui est donc  ce philistin, cet  incirconcis, pour insulter l’armée du Dieu vivant?’’  (1 S.17:26).
Il n’y avait aucune crainte ou timidité dans le cœur de David. L’onction qu’il avait reçue travaillait puissamment en lui. Pendant que tous les autres se retiraient dans la terreur. David resta en place avec courage et se prépara à rencontrer le géant face à face.
Il choisit de ne pas prendre l’armure et les armes de Saül. Plutôt, il choisit cinq pierres polies d’un torrent et sa fronde de berger à la main. Il décida que la meilleure défense est une puissante force offensive. Ainsi il alla affronter le DEFI du géant Goliath.
2)      La victoire.   La Bataille se termina  presque avant qu’elle commençât. Une pierre guidée par le Saint-Esprit frappa le puissant Goliath dans le centre de sa tête. Lorsqu’il tomba au sol, David alla rapidement vers lui, prit son épée et lui coupa sa tête.
Immédiatement, l’armée philistine s’enfui, saisie d’une grande crainte. Goliath avait été leur champion – leur grand et puissant leader. Il était un symbole ou un signe de leur puissance et autorité militaire. Quand il tomba, ils se rendirent compte qu’ils étaient vaincus; alors, ils s’enfuirent.
Vous savez que le “pouvoir ’’ signifie la domination, la puissance et l’autorité sur autrui.
Quand David attaqua Goliath et lui coupa la tête, Il ne vainquit pas seulement le géant Goliath, mais l’armée entière des philistins. Le “pouvoir ’’de Goliath était détruit. Toute sa puissance et son autorité, ainsi  que celles de son armée philistine, était annulées. Les philistins étaient maintenant impuissants devant la puissante victoire de David sur leur leader. Il n’est point étonnant de les voir s’enfuir dans la crainte! 
Cette histoire illustre la puissante victoire de Christ sur Satan et ses armées de démons.

c.       Jésus-Christ: Notre Sauveur et berger  oint. Genèse 3:15 prédit qu’un jour, “la postérité de la femme’’ détruirai la tête du serpent. Au moment ordonné, un personnage “qui serait plus
        grand que David’’ entra en scène. Son nom «était “Jésus-Christ’’, qui signifie l’oint qui sauve. Il est notre Sauveur et Souverain pasteur. Au calvaire, il affronta ce vieux serpent, Satan, dans le combat de tous les siècles.

Les “cinq blessures’’ de la croix (tout comme les cinq pierres polies de David) causèrent la défaite  du Diable et de toutes ses forces démoniaques.
Le pouvoir de Satan et sa domination furent détruits par Jésus quand il mourut sur la croix, descendit en enfer, conquit les forces de l’enfer et ressuscita des morts. Triomphant même de la mort.

Alors, les démons n’ont plus aucun pouvoir ou autorité sur les croyants  qui sont sous le pouvoir de Jésus-Christ. Quand son nom est prononcé avec autorité, les démons tremblent et doivent se mettre à genoux dans la soumission à son autorité.

Cette réaction des puissances démoniaques en présence de Jésus est mise en évidence lors de Son ministère sur la terre. Nous étudierons ceci un peu plus. C’est une vérité qui est digne de notre attention, car nous pouvons y observer la puissance qui libère le chrétien craintif.     
     


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire