mardi 6 septembre 2011

LA PUISSANCE DE LA CROIX


     La croix possède la puissance de racheter l’homme et de le remettre à sa divine position d’autorité. Ceci est une merveilleuse vérité qui trace son chemin à travers toutes les saintes Ecritures. Nous avons déjà vu que le plan de DIEU pour un agneau sacrificatoire (une offrande expiatoire pour le péché) était son dessein avant même la fondation du monde.

     1. un exemple dans la pâque
      La pâque joua un rôle important en ce qui concerne la délivrance des enfants d’Israël de leur servitude en Egypte. Ils avaient souffert comme esclaves pendant plus de quatre cents ans. Dieu était sur le point de se servir de moise pour les libérer de l’autorité et de la domination des Egyptiens. Le diable avait un pressentiment de cette délivrance et a porté pharaon à tuer les enfants males des Israélites (ex.1 :15,16)- tout comme il ferait quatorze siècles plus tard lors se la naissance de Christ. Il est intéressant de noter que le pharaon égyptien portait une couronne en forme de cobra, un serpent venimeux, prêt à mordre et à tuer. Ceci symbolise que pharaon et son royaume étaient gouvernés pas Satan.
     Ceci indique la manière dont le monde entier vivait avant la venue de Jésus. Nous étions des esclaves du péché et sous un gouvernement Satanique.

     a. Satan: Le destructeur. Dieu s’est servit de Moïse et il a ordonné à chaque famille israélite de tuer un agneau et de placer son sang sur le linteau de la porte d’entrée de sa maison. Ensuite, Moïse dit: “Quand l’Eternel passera pour frapper l'Egypte, et verra le sang sur le linteau et sur les deux poteaux, l’Eternel passera par-dessus la porte, et il ne permettra pas au destructeur d’entrer dans vos maisons pour tuer vos premiers-nés’’ (Ex. 12:23—paraphrase).

     Les saintes écritures montrent très clairement que Satan est le “destructeur’’. De la chute de l’homme à la résurrection de Jésus-Christ, la puissance de la mort était entre les mains du diable. Dans Apocalypse 9:11, Il est appelé Abaddon (hébreu) et Apollyon (grec). Ces deux termes signifient “destructeur’’. Jésus dit: “Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire…’’ (Jn. 10:10).
     Pharaon avait refusé les paroles d’avertissement de Dieu, et il devait alors affronter un terrible jugement. Ce jugement causa la libération des israélites. Cette nuit de pâque, Dieu allait se servir de la puissance mortelle de Satan pour ses propres desseins. Ce serait une nuit très noire – une nuit morte et de destruction.

      b. Le sang: La protection. La présence de l’Eternel protégea du destructeur ceux qui étaient “sous le sang’’. Quand il voyait le sang sur le cadre de la porte d’une maison, L’Eternel lui-même “passait par-dessus’’ la porte. La présence du sang protégeait la famille dans la maison de tout danger.
     On peut se demander comment chaque famille se sentait cette nuit-là alors que les ombres de la nuit annonçaient un sentiment de malheur à travers tout le pays. Peut-être que le psalmiste David exprimait leurs pensées quand il écrit plusieurs siècles après: “Celui qui habite sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout-puissant. Je dis à l’Eternel : mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie ! Car c’est lui qui te délivre …de la peste et ses ravages.

      Il te couvrira de ses plumes, et tu trouvera un refuge sous ses ailes…Tu ne craindra ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole de jour…Que mille tombent à ton coté, et dix milles à ta droite, tu ne sera pas atteint ; de tes yeux seulement tu regardera, tu verras la rétribution des méchants (ps. 91 : 1-8).
      La protection pour les israélites contre le destructeur de cette sombre nuit mortelle était grâce au sang- le sang d’un petit agneau parfait ! Son sang était placé sur le cadre de la porte en forme de croix. C’était un symbole de mort, mais c’était aussi la porte de la vie éternelle. C’est une image poignante de notre salut. Jésus est notre Agneau pascal et Sa croix devient notre entrée dans la vie éternelle.

      Oui, le sang et la croix pourvoient toute la protection dont nous avons besoin contre les forces de l’enfer. La puissance de Satan sur nos vies a été brisée au calvaire. Christ a remporté la victoire et nous n’avons plus aucune raison d’avoir peur.

     2. Jésus a toute la puissance et l’autorité
   Après Sa résurrection, Jésus déclara cette vérité quand il dit: “Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples…“Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde’’ (Mt. 28:18-20). Le mot pouvoir signifie le droit ou la puissance de régner, de prendre l’autorité et de dominer. Si Jésus a reçu tout pouvoir et toute autorité, alors le diable n’en a plus.
     Par Sa mort sur la croix, jésus a détrôné le diable et lui a enlevé sa puissance de la mort. Jésus a affirmé cette vérité une seconde fois pour l’apôtre jean lors de sa vision céleste :
   “ …Ne crains point ! Je suis le premier te le dernier, et le vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs (l’autorité) de la mort et du séjour des morts“ (Ap. 1 : 17,18).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire