samedi 28 novembre 2009

DES PROPHETES PIEUX 2

4. Elie

Regardons Elie, un modèle des hommes que Dieu employa pour la prophtétie et la prière. Nous pouvons beaucoup apprendre de celui qui était "un homme de la même nature que nous", mais qui n'a pas permit à certains obstacles de l'empêcher de prier des prières éfficaces (Jacques 5: 16-18).

a. De prières puissantes. "Elie avait les mêmes problèmes et les mêmes faiblesses humaines que nous devons affronter, mais ses prières prophétiques produisaient quand même de puissants resultats! Jacques donne la description de sa vie de prière: Elie était un homme de la même nature que nous: il pria avec instance pour qu'il ne plût point et il ne tomba point de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois. Puis il pria de nouveau, et le ciel donna de la pluie, et la terre produisit son fruit" (Ja. 5: 17, 18).

Voici deux puissantes prières! Etudions ensemble cette histoire trouvée dans l'Ancient Testament. Des prières puissantes devraient produire des résultats puissants et des oeuvres immenses!

L'histoire est très dramatique. Elie proclame la parole de l'Eternel à Achab, le plus méchant des roi à régner sur Israël.

Ecoutez ses paroles:

"L'Eternel est vivant, le Dieu d'Israël, dont je suis le serviteur! Iln'y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole" (1R. 17:1 ).

b. Une prophétie puissante. C'était une puissante déclaration de jugement pour un roi très méchant. Mais c'était la parole prophétique de Dieu par un homme juste et pieux. C'est la raison pour laquelle Jacques pouvait écrire plusieurs années après:

"Elie... pria avec instance pour qu'il ne plût point et il ne tomba point de pluie." C'était la prière d'Elie qui donna naissance à cette puissante prophétie!

c. Le bon moment pour parler. Il y a un temps pour le silence et un temps pour parler. L'auteur du d'Ecclésiaste nous dit: "il y un temps pour tout, un temps pour toutes choses sous les cieux... un temps pour se taire, et un temps pour parler." (Ec. 3:1. 7).

Notre histoire concernant Elie devient maintenant plus intéressante. Après avoir fidèlement annoncé la parole de l'Eternel au roi Achab, tout le pays d'Israël est rapisement devenu très asséché.

Quelques années ont passées sans une goute de pluie sur le sol.

Les choses ont bien été pour Elie pendant un certain temps. Dieu le dirigea vers un ruisseau où il pouvait boire. Dieu a aussi envoyer des corbeaux pour lui apporter de la nourriture chaque matin et soir. Cest un beau tableau. Elie mangeait alors que les autres habitants mourraient de faim pendant ce temps de sécheresse et de famine.

Cependant, après un certain temps, le torrent aussi a séché et Elie est devenu une propre victime de sa prophétie! Du pain sec et sans eau, n'est pas un répas très appétissant, et il aurait pu être tenté d'ouvrir à nouveau les écluses des cieux. S'il avait agit selon son désir, il n'aurait pas été dans la volonté de Dieu. Dieu n'avait pas encore ordonné que la pluie tombe.

Si Elie avait parlé quand il devait se taire, une des deux choses se seraient produites:

1) La mauvaise demande: Dieu n'aurait pas honnoré la prière d'Elie parce qu'il aurait mal demandé. C'est une demande hors de la volonté divine( Ja. 4:3). Elie serait devenu un prophète impuissant et inutile.

2) La demande trop hâtive: Dieu aurait honnoré sa requête, mais l'histoire serait alors finie. Elie n'aurait pas été témoin du miracle où le feu est descendu du ciel, et son corps aurait dépéri(1 R. 18:30-39; Ps. 106: 13-15).

Le diable a tenté Jésus de transformer des pierres en pain quand il jeûnait (Mt. 4:3). tout comme le seigneur lors de Sa tentation dans le désert (Mt. 4: 1-4), Elie a attendu l'arrivée de la parole de Dieu.

Dieu est fidèle. La Bible dit: "Mais au bout d'un certain temps le torrent fut à sec, car il n'était point tombé de pluie dans le pays. Alors la parole de l'Eternel lui fut adressée en ces mots: Lève-toi va à Sarepta, qui appartient à Sidon, et demeur là. Voici, j'y ai ordonné à une femme veuve de te nourrir" (1R. 17:7-9).

La veuve et le prophète avaient tous deux obéi à la parole de l'Eternel, et ils ont été recompensés par la bénédiction et la provision d'un Dieu de sagesse et d'amour.

Leur besoin est devenu l'occasion de Dieu pour accomplir le miracle de "l'huile et de la farine" qui a sauvé leurs vies. Elie aurait pu manquer ce miracle s'il avait parlé quand il devait se taire, ou en se taisant quand il devait parler. Il y a une grande récompense réservée pour nous si nous savons attendre dans la prière, pour ensuite déclarer la parole de Dieu!


d. Attendre la parole de Dieu. "Bien des jours s'écoulèrent, et la parole de l'Eternel fut ainsi adresée à Elie, dans la troisième année: Va, présente-toi devant Achab, et je ferai tomber de la pluie sur la face du sol. Et Elie alla..." (1 R. 18:1, 2).

Elie devient un instrument pour la chute du royaume du roi Achab et de sa femme Jézabel. Leur règne était supporté par les adorateurs et les prophètes de Baal.

Dieu devait envoyé une famine parce que l'adoration de Baal était composée d'idolâtrie, de sacrifice des enfants et d'immoralité. Le moment était maintenrnt arrivé pour la chute de ce règne.

Dieu avait donné des instructions précises à Son peuple: " tu ne te prosterneras point devant leurs dieux, et tu ne les serviras point; tu n'imiteras point ces peuples dans leur conduite, mais tu les détruiras; et tu briseras leurs statues" (Ex. 23:24).

"Vous renverserez leurs autels, vous briserez leurs statues, vous brûlerez au feu leurs idoles, vous abattrez les images taillées de leurs dieux, et vous ferez disparaître leurs noms de ces lieux-là" (De. 12:3). Lire la suite...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire