mardi 14 juillet 2009

Les infirmités de la pensée,des émotions et du corps

Il y quelques années, j'ai commencé à avoir de sérieuses douleurs à la poitrine. J'ai été admis à l'hôpital pour des examens. Le médecin m'a demandé si je m'étais trouvé sous pression. Je lui ai répondu négativement,mais je mentais . cela m'embarrassait d'admettre que plusieurs semaines avant, j'avais été destitué de ma position dans ma dénomination parce que j'avais experimenté le baptême du Saint-Esprit. Mon renvoi signifiait que j'avais perdu mon salaire, mon assurance maladie et mon plan de retraite. Mon orgueil était blessé et maintenant mes amis les plus proches me rejetaient. Je réagissais à cela à la fois avec ressentiment et avec crainte Là deçu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire